Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

La France est-elle au bord de l’implosion ? Sera-t-elle ingouvernable ? Le prochain président sera-t-il d’une inquiétante fragilité ? Au lendemain du premier tour du scrutin présidentiel, les préoccupations, déjà, s’additionnent, en France et à l’étranger. La recomposition politique donne des sueurs froides aux tenants d’un système bipolaire. Revenons sur quelques éléments de la soirée de dimanche.

Même si le Front national n’est pas en tête, même s’il est en deçà des résultats que les sondeurs lui promettaient il y a quelques semaines, le parti d’extrême droite a obtenu un résultat jamais égalé dans son histoire : plus de 7,7 millions de Français ont choisi le FN. Vote d’adhésion ? Vote anti-système ? Quelle que soit la motivation des électeurs, ce résultat traduit une grande désespérance de ces votants.