Edito

La claire victoire, à l’élection présidentielle brésilienne, du candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro, est un coup dur pour les partisans d’une démocratisation des sociétés latino-américaines, où les différences sociales sont particulièrement importantes.

Un édito de Marie-France Cros

(...)