Edito Un édito de Francis Van de Woestyne.

Les partis traditionnels font semblant d’avoir gagné. En extirpant des résultats les chiffres qui leur conviennent, ils finissent par trouver des motifs de satisfaction. On s’est planté à Bruxelles mais on décroche davantage de majorités absolues en Wallonie, sourient les bleus. On nous avait prédit une lourde chute, elle est finalement limitée, respirent les rouges. Voyez Bastogne, Ganshoren, Namur et Mouscron, tonnent les oranges, en passant sous silence les communes où ils ont été éjectés du pouvoir. Tant mieux pour eux s’ils sont tous contents. Qu’ils continuent à se mettre la tête dans le sable. Aux prochaines élections, en mai 2019, les revers seront généralisés.

(...)