Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne

Les commissaires du Parlement wallon ont rédigé le rapport intermédiaire de la Commission Publifin.

Il faut saluer la rigueur et la détermination des élus. Ce travail était indispensable tant les errements mis au jour paraissaient énormes. C’est un travail hautement démocratique : si l’on veut réhabiliter le monde politique, il faut l’assainir et chasser tous ceux qui y viennent, non pour servir, mais pour se servir.