Edito

Un édito de Christophe Lamfalussy.

Erdogan fait partie du club malheureusement grandissant des dirigeants qui faussent les règles de la démocratie en s’appuyant sur quelques tactiques bien rodées : contrôle des médias, diabolisation de l’opposition, nationalisme outrancier, restriction des libertés.

(...)