Edito

Un édito de Bosco d'Otreppe.

Pour rattraper son retard en la matière, la Wallonie a déposé un projet de décret qui renforcera considérablement les obligations des gestionnaires des lieux de culte. Sans le dire explicitement, le décret vise principalement le culte musulman. Il a pour ambition de veiller à la transparence du financement des mosquées, et de garantir que s’y tiennent des discours conformes à la Constitution.

Le détail du texte, son équilibre, son coût, sa faisabilité, son respect de la neutralité de l’Etat et les conséquences pratiques qu’il engendrera seront à examiner avec attention. Sur le principe cependant, on peut le juger légitime. Il est une des conditions indispensables pour voir émerger un islam de Belgique. Cette condition n’est cependant pas suffisante.

(...)