Edito La communauté scientifique est formelle : si les Terriens continuent à vivre sans rien changer, leur maison - la Terre - n’y résistera pas.