Edito La Turquie est à un carrefour de son histoire. Engagée qu’elle est dans une dérive autoritaire, et sans doute totalitaire en germe. Son président orchestre une véritable stratégie de refondation nationale. Avec, chevillée au corps, l’obsession du pouvoir absolu et de l’aura historique. Car cela ne fait plus aucun doute : Recep Tayyip Erdogan se mesure à Mustafa Kemal Atatürk. Celui-ci a fondé la République de Turquie il y a près d’un siècle et son prestige reste grand dans la population, alors Erdogan sera son refondateur et son prestige sera plus grand encore.
...