Edito

Un édito de Marie-France Cros.

A ceux qui en doutaient, le récent scandale international provoqué par la diffusion d’images vidéo d’une vente de migrants subsahariens comme esclaves, par des Libyens, montre avec force à quel point nous vivons une civilisation de l’image.