Edito

Un édito de Nicolas Ghislain.

Bruits de couloir, négociations en coulisses, menaces d’actions judiciaires… Le dossier du rachat du Sporting d’Anderlecht, club dirigé depuis des décennies par la famille Vanden Stock, est loin d’avoir livré tous ses secrets. Le verdict est annoncé pour la fin de l’année. Mais, en attendant, c’est à une véritable guerre de tranchées que se livrent les différents acteurs concernés, avec, en toile de fond(s), d’importants enjeux financiers mais aussi les relents d’une impitoyable bataille d’egos flamando-flamande qui aura des répercussions à Bruxelles.

(...)