Edito Un édito de Francis Van de Woestyne.

Trop longtemps, la parole des femmes a été niée, bafouée. Dans un monde exclusivement masculin, les femmes ont vécu aux côtés des hommes, sans pouvoir toujours s’épanouir.

(...)

Oui, il faut changer de système, entrer dans une ère nouvelle où le respect doit être la ligne de conduite des hommes envers les femmes.

Mais il faut aussi éviter que le juste retour de balancier n’entraîne des excès.