Edito

Un édito de Stéphane Tassin

L’audition des trois présidents des comités de secteur de Publifin a confirmé ce que l’on faisait plus que soupçonner. A l’exception peut-être de Claude Emonts, les deux autres, Mohammed Bougnouch (PS) et Catherine Megali (PS) n’étaient sans doute pas les plus appropriés, en termes de compétences, pour diriger ces comités. C’est dire si on n’en attendait rien du côté de Publifin…