Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne

Y a-t-il un prurit droitier chez les libéraux ? La politique, c’est l’art de gérer. C’est aussi l’art de la parole et du débat. Lorsque dans un parti, le MR en l’occurrence, des voix se font entendre pour réclamer un virage à droite et la reconnaissance d’un mouvement, d’une tendance plus radicale-conservatrice, il est intéressant de les entendre.