Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

Payer, avec retard, un impôt, une taxe communale, une amende… cela peut arriver. Il ne faut pas attendre longtemps pour recevoir un rappel, deux rappels, une lettre d’huissier assortie d’intérêts de retard. Mais soit. L’impôt est solidaire (il sert à financer les services et les équipements collectifs) et redistributif (les épaules larges doivent supporter davantage que les frêles carrures). Vive l’impôt donc. Mais il y a des situations qui sont révoltantes.