Edito Un édito de Marie-France Cros.
Kinshasa, en s’attaquant à Brussels Airlines, vise non les Belges mais les Allemands, propriétaires de la compagnie. Alors que la stabilité du Congo s’effrite à vue d’œil, Kinshasa a-t-il les moyens de se lancer dans ce nouveau conflit ?
(...)