Edito

Un édito de Dorian de Meeûs.

Trois cents personnalités ont signé un manifeste "contre le nouvel antisémitisme" en France marquée par la "radicalisation islamiste". Parmi les signataires, des politiques de droite et de gauche, des artistes, intellectuels et responsables religieux. Ces dernières années, 11 Juifs ont été assassinés ou torturés par des criminels au nom d’un islam radical. Dernièrement, c’est le meurtre crapuleux de l’octogénaire Mireille Knoll qui avait soulevé une vague d’indignation.