Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

En hissant le MR, seul parti francophone, au sein de la majorité fédérale, en compagnie de trois partis flamands (N-VA, CD&V et Open VLD), Charles Michel a posé un choix audacieux en 2014. D’aucuns avaient prédit le pire : la "kamikaze" rendrait les armes après un été. Le gouvernement est toujours là.

(...)