Edito Les crises sanitaires qui touchent l’agriculture se succèdent et se ressemblent. Inlassablement, ce sont les dérives de l’industrialisation à grande échelle qui sont à l’origine de la fraude.