Edito À la liste, déjà bien fournie, des failles mises sur le dos de la Belgique, il faut en ajouter une : la communication en temps de crise. Un édito de Francis Van de Woestyne.
(...)