Edito

L'édito de Dorian de Meeûs.

L’Europe doit faire face à une nouvelle réalité politique. Elle doit aussi en assumer sa part de responsabilité après avoir abandonné l’Italie en pleine crise migratoire. La classe politique italienne paie chèrement le prix de ses fractures Nord/Sud, de ses crises économiques et de ses frasques politiques.

(...)