Edito Un édito de Francis Van de Woestyne

L’image. Après Mitterrand et Kohl qui s’étaient tenu la main, à Verdun en 1984, lors d’une cérémonie en hommage aux morts de la Première Guerre mondiale, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont eu un geste de fraternité, de presque tendresse, dans la clairière de Rethondes où fut signé l’armistice. (...)