Edito

Un édito d'Olivier le Bussy

Il est des signes qui ne trompent pas. La présidente de l’ex-Front national Marine Le Pen, le leader populiste du PVV néerlandais Geert Wilders et le nationaliste britannique Nigel Farage - qui partagent la même haine de l’étranger et de l’Europe - ont été les premiers à féliciter le Premier ministre hongrois Orban pour la large victoire de son parti Fidesz aux élections.