Edito La mort, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’une petite fille de deux ans, touchée par une balle perdue à l’occasion d’une course-poursuite entre des policiers et le conducteur d’une camionnette remplie de migrants kurdes est avant tout un terrible drame humain. Un édito de Jean-Claude Matgen. (...)