Edito Un édito d'Antoine Clevers.
Le Kazakhgate est une affaire archi-compliquée. Un polar que même le plus imaginatif des romanciers n’aurait pas osé coucher sur le papier. Trois Etats impliqués (Kazakhstan, France, Belgique), des dizaines d’intervenants (politiques, magistrats, hommes d’affaires, etc.), des faits remontant au milieu des années 1990, des magots qui s’expriment en millions d’euros…
(...)