Edito

Un édito de François Mathieu.

"La République est inaltérable." Ce sont les quatre seuls mots prononcés par le président français Emmanuel Macron depuis l’éclatement de l’"affaire Benalla". La France, elle, montre une volonté inaltérable de démocratie, et c’est heureux. D’abord, la presse a joué son rôle de contre-pouvoir en démasquant l’un des plus proches collaborateurs du président français comme étant l’auteur de faits aussi inqualifiables qu’illégaux.