Edito La politique migratoire est délicate. Le juste équilibre entre humanité (indispensable à toute politique en la matière) et fermeté (car il y a des limites à l’accueil) est toujours difficile à trouver.