Edito

Dans un mois, nous irons voter pour renouveler les membres des conseils communaux et provinciaux. C’est une élection particulière. C’est un pouvoir proche, symbolique, le préféré des élus. Parce que les dossiers sont concrets, en prise directe avec les citoyens. Parce qu’à ce niveau-là, un élu peut rêver un projet, le faire voter et le voir réaliser concrètement, rapidement.

Un édito de Francis Van de Woestyne.


(...)