Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

Août se traîne, les matins fraîchissent, les bronzages s’estompent, les files se rallongent, la rentrée est là. Rentrée scolaire bientôt. Rentrée politique aussi. Elle ne sera pas banale cette année car, avant les prochaines grandes vacances, les citoyens belges en âge de voter participeront à deux séquences électorales pour choisir leurs représentants à tous les échelons du pouvoir : local, régional, national et européen. Une chance, même si le système est fatigué. Pourquoi ?

(...)