Edito

Un édito de Stéphane Tassin

Après trois auditions publiques, quelles premières conclusions peut-on tirer de la commission d’enquête wallonne consacrée à l’affaire "Publifin" ? La première concerne la commission elle-même. L’organisation n’est pas toujours optimale. Les députés enfilent les questions et la personne entendue est assaillie de tous côtés avant de pouvoir répondre. Mardi en fin de journée, les choses semblaient s’améliorer.

La seconde conclusion concerne les personnes entendues. Si Gil Simon (PS), le secrétaire général de Nethys, pointait... Découvrez la suite de l'édito dans notre Sélection LaLibre.be