Edito

Un édito de Jean-Claude Matgen.

Il est rare qu’un avocat général requière l’acquittement d’un accusé en cour d’assises. Le ministère public représente la société et l’accusation et réclame, le plus souvent, des jurés qu’ils déclarent l’accusé coupable des faits qui lui sont reprochés puis, si c’est le cas, qu’ils le sanctionnent, en compagnie de la cour, à hauteur des réquisitions.