Edito Quelle tristesse de constater que nous sommes incapables, nous les Européens, nous les Belges, de mener un débat serein sur la crise migratoire. (...)