Edito

Un édito de Dorian de Meeûs

Effroyable. Sur un trottoir du boulevard d’Avroy, deux policières liégeoises, des mamans de 45 et 53 ans, ont été attaquées par derrière à coups de couteau, puis tuées. Un jeune passant, tout aussi innocent, décédera lui aussi. Il avait 22 ans. Leur tort ? Aucun. Ils étaient là, au mauvais moment, au mauvais endroit.