Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

"Pour éviter une misère généralisée et une perte catastrophique de biodiversité, l’humanité doit adopter une alternative plus durable écologiquement que la pratique qui est la sienne aujourd’hui." La mise en garde solennelle est signée par 15 000 scientifiques issus de 184 pays. Réchauffement climatique, biodiversité, déforestation : tous les indicateurs sont au rouge et traduisent une dégradation continue de l’environnement. Dès lors, la question se pose : comment, nos enfants, nos petits et arrière-petits enfants et ceux qui les suivront nous jugeront-ils ?

(...)