Edito Une séparation, c’est toujours un moment difficile. Mais il n’y a rien de pire que des adieux qui n’en finissent pas. Il est donc temps, pour le CDH, de rompre définitivement avec son allié, le PS, et de conclure avec ses nouveaux alliés.
(...)