Edito

Un édito par Yves Cavalier.

Il est évident que d’un moment à l’autre, il faut s’attendre à une remontée des taux d’intérêt à long terme. D’abord parce que les taux plancher que l’on pratique aujourd’hui n’ont rien de naturel. Ils sont la conséquence du remède de cheval imposé par les banques centrales aux économies qui ont périclité avec la crise financière de 2008.

(...)