Edito La catastrophe du pont Morandi, à Gênes, est insupportable. Le gouvernement italien, eurosceptique, n’a pas attendu pour pointer un doigt accusateur en direction d’une Union européenne responsable à ses yeux de tous les maux. L’Union européenne a mouché le gouvernement italien.