Edito Nécessaire pour le respect des engagements de la Belgique vis-à-vis de l’Alliance atlantique, le remplacement des avions de combat F-16 vieillissants apparaît comme le nouveau contrat du siècle : 3,4 millards d’euros pour l’acquisition de 34 chasseurs-bombardiers, et 15 milliards sur leur durée de vie, estimée à une quarantaine d’années. A partir d’une “enquête préparatoire” publiée le 2 juin 2014, cinq candidats – des agences étatiques représentant leurs industriels – ont été évoqués : Dassault (Rafale), Eurofighter (Typhoon), Saab (Gripen), Lockheed Martin (F-35) et Boeing (F-18). Deux américains pour trois européens qui, l’appel d’offres ayant été validé vendredi par le gouvernement, peuvent désormais sortir du bois : les industriels belges concernés les attendent de pied ferme....