Edito

Un édito de Vincent Slits.

Ryanair ressemble de plus en plus aujourd’hui à une citadelle assiégée. La compagnie low cost irlandaise fait depuis plusieurs mois maintenant l’objet d’une fronde de son personnel qui ne supporte plus ses pratiques sociales agressives. Et pour la première fois, les oppositions sont coordonnées au niveau européen. La détermination des pilotes et du personnel navigant semble aujourd’hui totale pour faire plier la première compagnie européenne en nombre de passagers.

(...)