Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

Paris et Amsterdam ont été choisies pour accueillir deux grandes agences européennes (celle du médicament et de l’autorité bancaire), actuellement basées à Londres et qui, après le Brexit, devront être relocalisées. La procédure, qui s’apparentait au déroulement de l’Eurovision, s’est conclue par un tirage au sort. Une conclusion s’impose : Brussels, one point.