Edito

Un édito de Francis Van de Woestyne.

Tout citoyen européen a évidemment le droit d’aller et venir dans l’Union, de s’exprimer librement. La question du jour est de savoir si, par ses propos - pour une fois accueillants ! - le secrétaire d’Etat à la Migration, Theo Francken, n’a pas, encouragé Puigdemont, qui a commis un acte illégal dans son pays, à choisir la Belgique comme terre d’accueil, brouillant ainsi la politique internationale de son pays.

(...)