Edito

Un édito de François Mathieu.

A force de tordre le cou à la vérité, que seuls les plus irréductibles de ses électeurs lui passent encore, Trump a fini par être inaudible même quand il a raison. Car si personne hors frontières américaines ne croit aux vertus du "tout au protectionnisme" dont il se fait le chantre, la bataille que le président mène tout particulièrement à la Chine n’a rien de délirant.


(...)