Edito

Par Philippe Paquet

" C’est pire que le Watergate", avait lancé Donald Trump, avec le goût de l’hyperbole qui le caractérise, pour saluer la réouverture par le FBI de l’enquête sur les fameux e-mails d’Hillary Clinton à quelques jours du scrutin présidentiel. Six mois plus tard, il a créé la surprise en révoquant l’homme qui, nolens volens, lui avait rendu un si fier service en contribuant à discréditer la candidate démocrate : le directeur du FBI, James Comey. Et ce faisant, le Président a ravivé les souvenirs du Watergate - le vrai - en employant la méthode dont usa Richard Nixon en 1973 pour tenter d’étouffer l’enquête qui le menaçait : limoger le procureur spécial qui en était chargé.


Découvrez la suite de l'édito de Philippe Paquet dans notre édition numérique