Edito

Un édito de Hubert Leclerq.

Les F-16 belges ont-ils tué des civils lors d’un bombardement sur Mossoul, en Irak ? La question fait débat. Un journaliste a lancé, via un tweet, des accusations graves sur des faits qui remontent au 17 mars dernier. Les autorités américaines, qui dirigent la coalition dont font partie nos F-16, a démenti l’information à l’origine de ce tweet, mais les interrogations demeurent et, comme à son habitude, notre armée brille par son silence et mérite son surnom de "grande muette". En octobre dernier, Moscou avait déjà accusé les chasseurs belges d’avoir bombardé par erreur des civils innocents à Alep, en Syrie.

(...)