Opinions

Directeur du Département des services à la communauté universitaire de l’ULB.

Pourquoi avoir décidé de mettre en place cette exposition maintenant ?

L’Europe fait face à un repli identitaire fort et préoccupant. C’était l’occasion de rappeler à certains que les savants ont de tous temps voyagé et que les civilisations se construisent sur les échanges et les apports des autres cultures. Il existe encore pas mal de clichés sur les étudiants étrangers : nous désirions montrer leurs vrais visages.

Vous avez quelques revendications à ce niveau....

Oui, nous plaidons pour l’organisation des échanges de type Erasmus en dehors des frontières de l’Europe. Il nous semble aussi indispensable que la Belgique assouplisse les conditions d’accès au travail - comme le font l’Allemagne ou la France - pour ces étudiants étrangers ayant vécu plusieurs années dans notre pays.

Vous vouliez également que cette exposition s’adresse aux jeunes étudiants. belges. Pourquoi ?

On s’est rendu compte que les étudiants belges de l’ULB cotoyent leurs homologues étrangers sans vraiment les connaître. Ils les croisent sur le campus, mais ne connaissent bien souvent pas leurs passés parfois difficiles, leurs solitudes et leurs difficultés matérielles. C’est aussi l’occasion de prendre conscience de la valeur de nos universités et de la chance que nos jeunes ont d’avoir un accès aussi facile à l’éducation.