Opinions

Des communes italiennes ont installé des feux rouges équipés de caméras et truqués pour multiplier les amendes. Les appareils étaient trafiqués pour que le temps attribué au feu orange soit réduit au minimum. Des milliers d'automobilistes ont ainsi été piégés par la caméra en plein milieu d'un carrefour sans avoir eu le temps d'achever la traversée avant le passage au rouge. Plusieurs automobilistes ont porté plainte et 21 personnes sont soupçonnées d'avoir participé à cette fraude.