Opinions

Opinion signée par une vingtaine d'étudiantes de l'IHECS.

Il y a quelques semaines, l’une d’entre-nous a été agressée en pleine rue, devant l’école. En pleine journée, en plein centre-ville. Un homme a attrapé Yasmine (oui, c’est son vrai prénom) par les cheveux et l’a jetée contre le mur. Elle est tombée, s’est fait mal, évidemment. Son agresseur, lui, est parti calmement, comme si de rien n’était. Personne n’a levé le petit doigt pour défendre Yasmine. Depuis, elle a peur.

L’histoire de Yasmine n’est pas un cas isolé. Une de ses amies s’est fait suivre avec insistance. Une autre vient au cours avec un marteau dans son sac !

Les medias qui ont parlé de nous nous présentent comme des "victimes du harcèlement de rue". Nous voulons être actrices du changement. C’est ainsi que nous sommes entrées en contact avec Touche Pas A Ma Pote. Cette asbl active dans la lutte contre le harcèlement de rue et le sexisme au quotidien a eu l’idée de créer avec nous une antenne Touche Pas A Ma Pote à l’IHECS. Même si le harcèlement de rue et le sexisme se déploient partout, dans toutes les écoles et les universistés, les filles de l’IHECS sont les premières à réagir. Notre projet commun s’appelle TPAMP Campus.

Notre direction nous suit. Le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur, aussi. Il nous a reçu, a écouté nos demandes : plus de sécurité, plus de sérénité aux abords de l’école. Tous les jours nous sommes victimes d’insultes, de sifflements, de violences physique et verbale. "Des mots, c’est rien…", nous disent certains.

Les mots blessent et traumatisent. Ils sont violents. L’espace public appartient à tous, aux filles et aux femmes aussi. Nous avons le droit de nous sentir à notre place, à l’aise dans la ville. Nous demandons une police de proximité plus présente. Nous voulons être respectées en tant que femmes, qu’êtres humains. Nous demandons la solidarité des témoins : réagissez lorsque vous assistez à une agression physique ou verbale. Vous aussi, les garçons : nous pourrions être vos soeurs, vos filles, vos femmes, vos amies. Soyez à nos côtés et avançons ensemble.


Signataires:

Yasmine Sellimi, Eve David, Marine Henry, Séfana Raïq, Sheryl Sumer, Louise Ridremont, Meryem Laadissi, Anna Vidal, Sarah Hennebert, Margot Foubert, Mathilde Gardel, Camille Lemoine, Julie Stevens, Clélia Deman, Nillab Hassan, Rachel Andrianne, Barbara Pronier, Rebecca Sterck, Laura Kartheuser, Eloïse Roulette, Sarah Lohisse, Marietta Molini, Solenn Crozon, Justine Laurent, Lizzie Bronier, Oanez Nisot, Anne-Sophie Casteele, Fionna Saintraint, Agathe Decleire, Galia Burech