Opinions

La vache! C'est une évidence, on tente de nous distraire. De faire diversion. On s'acharne sur les erreurs comptables de Didier Reynders et sur les sorties intempestives du Pape, dans le seul but de nous détourner de l'actualité, la vraie, celle dont on pourrait ne pas se remettre.

Une surévaluation des recettes fiscales de 900 millions d'euros? Mais enfin, qu'est-ce qu'il en peut le pauvre Didier Reynders s'il avait oublié que Justine Hennin ne payait plus ses impôts!... Et les dérapages de Benoît XVI? Il faut les mettre sur le compte de son tempérament bavarois. Le bavarois c'est comme la RNB et l'architecture de l'Atelier d'Art Urbain: ça associe par nature la mégalomanie et la vulgarité. La seule chose qu'on puisse lui conseiller au Pape, après ses commentaires de fin d'Oberbayern, c'est de ne pas garer sa papamobile dans les rues de Molenbeek... Même Philippe Moureau irait lui tordre son antenne...

Non, tout cela c'est juste pour noyer le tilapia. Des trucs gros comme des ficelles à couper le beurre. Ils sont prêts à tout pour nous cacher «la» vérité et pour atteindre cet objectif, ils n'hésiteront pas à prétendre que Monseigneur Léonard a gagné le trophée Pineau des Charentes ou que Vincent de Coorebyter va participer à la version belge de Fort Boyard!

Moi je vous le dis haut et fort, c'est un complot de grande envergure pour nous épargner une nouvelle dont le traumatisme risquerait de nous être fatal: Johnny Hallyday va prendre sa retraite! Enfin, je veux dire que Johnny a annoncé qu'il allait arrêter la scène... dans dix ans.

«Il vaut mieux partir avant d'être ridicule», a-t-il précisé avec beaucoup de sagesse, lui qui est âgé aujourd'hui de 63 ans.

Quand on connaît l'état de certaines maisons de retraite de la région de Genval, on comprend que le chanteur n'ai pas envie de raccrocher trop vite.

Et l'idole des jeunes de souligner: «Je ne dis pas que je vais tout arrêter, les disques et le cinéma, mais j'arrêterai de faire de la scène.»

C'est désespérant! On avait enfin réussi à convaincre Tony Blair et Michael Schumacher d'arrêter le carnage, et voilà que Johnny, notre Johnny, lui, il attrape la floche et rempile sans trop de complexe pour un bonus track de dix ans. Encore que s'il continue à fréquenter Doc Gynéco dans les meetings de Sarkozy, je vous promets que Johnny, à 73 ans, on va le retrouver telle l'épave du Belgica, impossible à renflouer.

Attention, à une époque où le jeunisme impose son dictat, une telle longévité a un côté sympathique. Mais enfin, 73 ans, c'est peut-être pousser le suppositoire un peu loin. De là à ce qu'il propose à Georges Désir de repartir en tournée avec le Buena Vista Social Club, il n'y a qu'un pas.

Evidemment les perspectives réjouissantes que propose le monde d'aujourd'hui donneraient plutôt envie de tenir le plus longtemps possible. En effet, dans dix ans, Ségolène Royal en sera à son deuxième mandat présidentiel, avec Mmede Fontenay au ministère de la Défense. Dans dix ans, grâce au plan Marshall, Jean-Pierre Marcourt parlera de la Wallonie comme de la Suisse de l'Europe (oui, comme beaucoup de Wallon, il pense que la Suisse est un parc d'attractions nord coréen). Et dans dix ans, nous, on sera à la salle du foyer communal de Cambron-Casteau, avec comme invité le truand albanais Victor Hoxha pour la sortie de «Tonino», la biographie romancée de Tony Van Parys, qu'il vient de sortir aux Editions Luce Wilkin. Virginie, vous pouvez peut-être donner le numéro pour les réservations?

© La Libre Belgique 2006