Opinions

Le point de vue fort que Manon Garcia défend fait écho aux témoignages de harcèlement qui se multiplient en ce moment. Elle a soutenu sa thèse "Consentir à sa soumission. Un problème philosophique" en juin dernier. La philosophe y montre l’ambiguïté de la notion de consentement qui évolue dans le champ du non-dit. Ne pas exprimer clairement son refus, est-ce vraiment dire "oui" ? Entretien.