Opinions Après la réédition en format de poche du dernier livre de cette amoureuse des histoires, il y a quelques jours, une adaptation est en cours pour le théâtre. A contre-courant des discours critiques sur "Walt Disney, sa vie, son œuvre" (on l’accuse d’avoir travesti la culture des contes dont il s’est inspiré, d’avoir été un patron tyrannique et un gros macho fier de l’être), elle assume à fond son côté groupie. Les contes cruels écrits à l’origine pour préparer les enfants à un monde difficile sont devenus, sous Disney, des histoires pour les endormir. A-t-on créé une génération de bisounours? "Non", répond-elle énergiquement !