Opinions

Tout au long de la lecture du manifeste flamand, paru dans LLB du 8 juillet dernier, traitant de la solidarité politique, je n'ai pu m'empêcher de penser à la parole du Christ sur la paille et la poutre. Avec aplomb, nos amis flamands nous demandent de dépasser l'égoïsme pour faire vivre la solidarité, d'appliquer les règles du jeu européennes, d'éviter les approches nationalistes (sic). Sans rire et sans scrupules, ils demandent le respect de la règle de la majorité au niveau national tout en refusant cette même règle au niveau communal (pourtant le plus proche du citoyen).

Deux mots peuvent résumer ce manifeste : territorialité et majorité ! Deux concepts qui, menés à leur paroxysme, sont à des années-lumière de la solidarité politique, sujet de leur plaidoyer. Lisons les conclusions. Il y est émis le souhait que "l'interminable crise belge soit traitée dans une approche européenne, démocratique et rationnelle" et pour cela, écrivent-ils candidement, "nous n'exigeons ni territoire, ni argent, ni pouvoir".

Approche européenne : qui ne signe pas certain traité européen protégeant les minorités et qui a mauvaise presse au niveau international ? Approche démocratique : qui passe en force au niveau parlementaire et refuse la nomination de bourgmestres élus démocratiquement ? Approche rationnelle : Qui détermine, à sens unique, ce qui est "onbespreekbaar" et ce qui ne l'est pas ? Quant à ne pas exiger de territoire, argent ou pouvoir, le contraire serait un comble ! Chaque centimètre carré de leur territoire devra rester éternellement flamand, loin de toute réalité sociologique ou évolution démographique. L'argent, ils l'ont. Et le pouvoir, par leur nombre et l'usage de plus en plus sournois de la règle de la majorité, ils n'ont nul besoin de l'exiger, ils se l'accaparent ! Terminons par une note humoristique concernant le droit du sol : l'exposition de sculptures de sable à la côte belge, doit être, pour un temps, "waalse grond" car le sable vient de Mont-Saint-Guibert ! Amis flamands : solidarité politique et repli sur soi sont incompatibles, l'auriez-vous oublié ?